30 mars 2007

Mon Almanach Vert-Mots 2006/2007

L’année dernière, à l’aube de l’ouverture de la Semaine du Développement Durable (dont l’édition 2007 se tient du 1er au 7 avril), je tenais ici l’inventaire à la Prévert de ce que j’avais matériellement changé dans ma vie de tous les jours dans l’année écoulée et je m’étais engagé à faire, une année plus tard, un bilan de mes nouvelles avancées ; bilan que voici, que voilà.

JJ se fait beau : après le chanvre en 2006, le denim en 2007 ; j’ai ainsi fait l’achat d’un jean en coton bio de chez Idéo, il fait néanmoins un peu mal au derrière … ben oui 135 € le jean ça fait un peu mal au postérieur ! Toujours chez Idéo et en coton bio j’ai complété ma collection de T-shirts en déclarant maintenant être un OGN (Organisme Génétiquement Naturel). Je suis très content de mes chaussettes «de marche» Olympia / WWF en coton bio tout comme j’aime beaucoup mes chaussettes en fils recyclés de chez Muji … bien qu’elles aient quand même plus qu’un poil rétrécies au lavage …

JJ sent bon : j’ai découvert et adopté les bienfaits du savon d’Alep, du dentifrice à l’argile, du déodorant sans paraben et de la brosse à dents dont la tête se remplace ! J’ai définitivement abandonné les rasoirs jetables pour reprendre mon ancien rasoir mécanique à recharges.

JJ se régale : après l’expérience des Paniers du Val de Loire je teste depuis plusieurs mois les Paniers Bio du Campanier , plus variés mais dont l’origine parfois lointaine des produits me désespère un peu car je perds en CO2 (transport) ce que j’évite en produits chimiques … Petit à petit je teste et intègre de plus en plus de nouveaux produits bio et/ou équitables comme le miel, les céréales, le sucre, les pâtes, la confiture ou le vin. Ces essais déclenchent parfois des clivages dans la famille : les garçons aiment l’équivalent bio du Nutella quand les filles ne jurent que par la marque originale !!! De même j'ai goûté le quinoa mais je n'arrive pas à l'apprécier (ou à le cuisiner correctement ?).

JJ lave plus blanc : notre placard de produits d’entretien est maintenant devenu à 90 % vert ; lessive, adoucissant, poudre lave vaisselle, produits pour le sol, les wc, les vitres … Enfin, ne dites pas à ma femme que j’ai acheté en cachette 1kg de noix de Sapoline, je tente en effet de faire des lessives en catimini pour lui (me) démontrer que cela lave aussi bien que la lessive traditionelle fut-elle écologique.

JJ est énerg(ét)ique : ce ne fut pas facile de trouver à nouveau à substituer quelques lampes basses conso à des ampoules à incandescence … notamment dans les cas des lampes à tout petits culots et des mini abat-jours mais bon an, mal an, j’ai quand même réussi progressivement à supprimer encore 1 halogène et 4 ampoules conventionelles (chambre, bureau, cuisine, cagibi et salon). Pour cuisiner j’ai acheté 2 couvercles pour mettre sur les casseroles.

JJ donne … : j’ai donné à l’Association Co-ordinateur notre ancien matériel informatique, deux fois mon sang à l’EFS et des vêtements au Secours Populaire Français ainsi qu’à Recyclaid.

JJ à la campagne : dans ma maison à la campagne j’ai acheté un poelle à bois pour réduire l'utilisation des radiateurs électriques. Je suis passé du tas de compost amateur au composteur «en dur» mis à disposition par la Communauté de Communes. J’attends avec impatience les Saintes Glaces pour planter les variétés anciennes de graines, comme la tomate rouge des Andes, achetées à l’association Kokopelli . Enfin, devant refaire la toiture et l’isolation de cette maison, j’ai intégré la laine de chanvre à mon cahier des charges (est-ce pour cela que j’ai reçu si peu de devis ?) …. et la sous-couche du plancher flottant devrait être en peuplier.

JJ fait son Co2ming out : vient maintenant l’heure de la confession et de la repentance. As-tu fauté JJ ? Oui, j’ai fauté, Grand Dédé. Dans un moment d’égarement, j’ai non seulement contribué largement au réchauffement climatique en m’envolant cet hiver vers le grand bleu des Caraïbes mais j’ai aussi choisi une formule «Club» aux antipodes du tourisme solidaire et responsable que j’appelle de mes voeux … ;-)

JJ et ses objectifs : dans mes objectifs 2006 je m’étais proposé de ne plus prendre l’ascenceur car j’habite au 2ème étage, j’ai pris cette bonne habitude … sauf quand je suis chargé. Pour le chargeur de piles rechargeables que je voulais utiliser, j’avoue n’avoir rien fait ... Dans mes nouveaux objectifs, je me suis promis d'installer un interrupteur sur l’alimentation de mon lecteur DVD et VHS dont les veilles subsistent allumées en permanence et enfin surtout il faudrait que je prenne l’habitude d’utiliser mon vélo. Mon frein vient avant tout de la galère logistique pour sortir mon 2 roues du local où il est coincé mais peut-être que l’initiative parisienne de vélos en libre-service Velib me permettra-t-elle de passer à l’acte plus facilement.

A l’année prochaine pour un nouveau rapport de Développement Durable !

3 commentaires:

Patrick EMIN a dit…

Eh bien à bientôt à vélo sur un Vélib' ! Il sera bientôt plus facile de trouver un Vélib qu'un taxi à Paris... Les dernières nouvelles du Vélib' sur http://www.mavilleavelo.com

nathalie golliet a dit…

salut JJDD,
J'ai une excellente recette à base de quinoa. Même les enfants adorent. Il s'agit d'une salade composée de mâche, pignons, pommes grany en petits morceaux, à laquelle j'ajoute une poignée de quinoa cuit à part. Assaisoner avec de l'huile d'olive ou de noix et du vinaigre balsamique. Servir froid.
Bon appétit !

seb a dit…

Ici à Lyon, les Vélo'V sont devenus indispensables... ça marche très bien et à mes yeux cette petite vélorution (du nom d'un des collectifs mis en place pour soutenir l'essor du 2 roues à pédale...) est un incroyable plus pour la ville.
J'espère quand même qu'ils penseront à faire en sorte que les cartes Velo'v et Velib' soient compatibles d'une ville à l'autre, ça faciliterait vraiment les choses !