28 février 2006

Ma maison est en carton

La notion de bâtiment écologique est importante quand on se rappelle que le secteur de la construction est responsable de 25 % des émissions de CO2 et plus de 40 % de l'énergie consommée.

Alors quels sont ces principes de base (qui sont d’ailleurs pour la plupart issus du bon sens et que nos anciens appliquaient déjà il y fort longtemps …) ?

Une construction bien orientée et protégée du vent, peu ou pas d’ouvertures au nord et à l’est, une isolation forte et renforcée au nord, la façade orientée sud largement ouverte et vitrée pour faire rentrer la lumière et capter le rayonnement solaire en hiver, une avancée pour se protéger du rayonnement d’été et… le tour est joué ! Le matériau pourra lui aussi être plus ou moins écologique : le bois certifié est une valeur sûre, la botte de paille est bien plus efficace que dans la fable des 3 petits cochons et le pisé revient à la mode. La récupération d’eau pluviale, le chauffeau solaire et pourquoi pas l’éolienne compléteront la panoplie énergétique de la maison écolo.

En général plus élevé de 5 à 15 %, ce surcoût global sera amorti assez rapidement grâce aux économies générées notamment sur les énergies. On peut bien sûr regretter que ces éco-constructions soient encore trop peu nombreuses pour bénéficier de la courbe d’expérience et des économies d’échelles qui pourraient très vite faire tomber les coûts .. et accessoirement créer de l’emploi.

5 commentaires:

OlivierM a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Malheureusement les constructeurs de maison ignorent totalement ces regles de base. Je viens d'achetter un maison neuve (une fois finie) :
- j'ai de belles et grandes fenetres au nord,
- aucune fenetre coté sud-est (mais une grande baie coté sud-ouest, quand même)

Par contre, d'où tenez vous le chiffre de 40% du CO2 généré par le batiment ? Ca me parrait beaucoup, et je ne voie pas pourquoi ?

Jean-Jacques FASQUEL a dit…

"En fait le secteur du bâtiment est responsable de 25 % des rejets de CO2 et plus de 40 % de l'énergie consommée.

http://marches.ademe.fr/servlet/getDoc?cid=96&m=3&id=29039&ref=16247&p1=B

http://www.isolonslaterre.org/batiment.html

Je corrige derechef mon billet, merci pour votre sagacité.

Et je ne dénoncerai pas la mauvaise source qui m'a induit en erreur ;-) "

Zelda a dit…

Et si le développement durable était une arnaque ou une fausse bonne solution ? Un point de vue intéressant dans le débat.

Sortir du développement durable
http://www.dailyjungle.net/index.php?idarticle=407

Jean-Jacques FASQUEL a dit…

Zelda,

C’est un peu le vieux débat entre révolutionnaires et réformistes …

Même si cette thèse de la décroissance peut me séduire, même si je suis conscient qu’il y a urgence, je sais qu’il est terriblement difficile de faire changer les mentalités, le développement durable ou soutenable sera déjà une vraie avancée. Un tien vaut mieux que deux tu l’auras, disait aussi ma grand-mère. Faire comprendre les enjeux est déjà un vrai challenge. C’est ce que j’essaye de faire à mon humble niveau via ce blog.

parkerbol a dit…

Comme dit par OlivierM pas facile de construire écolo en France : des anecdotes sympa sur mon blog comme "la laine de chanvre pour que les gars du chantier la fume ?"