19 décembre 2009

En 2010, revenons à l’essentiel !

La réflexion sur notre société, ses enjeux, demande parfois de se mettre à nu ; alors au-delà des mots, une photo peut symboliser cette redécouverte ou cette aspiration à l’essentiel, cette quête de sens …

N’allez pas voir dans cette mise en scène une apologie de l’écologie profonde qui n’est pas ma tasse de thé ; par contre vous pourrez y voir un clin d’œil à ma nouvelle et complémentaire activité de Maître-Composteur qui se retrouve ici nu comme un (ses) ver(s).

Comment se retrouve-t-on pratiquement à poils dans un tas de feuilles, vous demandez-vous peut-être ? On doit ce cliché "non libre de droits" à Anne-Lore Mesnage, photographe engagée dont je partage la vision sur le développement durable qui a su me convaincre de poser pour une série de portraits mis en scène (habillés ndlr) dont ce «nu» fut la récréation et le clap de fin. Comme je suis resté très joueur, je me suis dit que ce pourrait être une belle illustration du fameux «durable et … désirable» !!

Très bonne année essentielle !

1 commentaire:

Sarah a dit…

Comment ai-je pu passer à côté de cette superbe carte ? Longue vie aux feuilles mortes !